Communauté des Paroisses du Pays de St-Ludan

Page de l'Editorial
 
 
 
 
 


 EDITORIAL DE JANVIER - FEVRIER 2020 

           
          Notre pays traverse une des crises sociales dont il a le secret. Les oppositions à la réforme des retraites manifestent une angoisse et une crise de confiance en l’avenir. « Quelle sera ma retraite ? » se demandent beaucoup. Entendez : quel sera le montant de ma pension de retraite ? Car nos contemporains aspirent à profiter de ce temps de liberté retrouvée. Quand quelqu’un meurt de manière précoce, nous disons spontanément qu’il n’a pas pu profiter de sa retraite.
          Cette aspiration à une liberté retrouvée et à une créativité nouvelle nous interroge sur ce qu’est devenu le travail aujourd’hui. Comme l’économie a tendance à tout envahir, le travail grignote peu à peu l’espace de la vie personnelle et familiale. Ce qui fait dire à certaines personnes d’âge mûr que si on leur donnait la retraite aujourd’hui, elles la prendraient tout de suite. Par ailleurs, nous constatons qu’un grand nombre de jeunes n’arrivent pas à être attirés par un métier ou une carrière à la vue de leurs parents ou d’autres adultes mangés par le travail.
          Pour qu’elles soient rentables ou lucratives, beaucoup d’activités économiques sont aujourd’hui pensées, organisées pour fonctionner tous les jours de l’année et 24h par jour. La dernière innovation de certains hypermarchés est d’ouvrir le dimanche et même le jour de Noël ! On croit rêver. Où allons-nous si nous perdons ainsi nos repères ? « Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel : un temps pour donner la vie, et un temps pour mourir ; un temps pour planter, et un temps pour arracher… » L’Ecclésiaste au début du chapitre 3. Et un peu plus loin : « Pour chacun, manger et boire et trouver le bonheur dans son travail, c’est un don de Dieu. »
          Vivez bien votre temps en 2020 ! Bon vent, bon temps !
Etienne HELBERT