Bienvenue sur le site de la
Communauté des Paroisses du Pays de St-Ludan
 
 
 
Dans la Communauté de paroisses, une équipe de bénévoles aide les enfants et les jeunes à cheminer vers les sacrements :
  • Le premier pardon
  • La première communion
  • La confirmation.
Certains jeunes adolescents cheminent aussi  vers la profession de foi.

Sur cette page vous trouverez aussi la pastorale des couples

 
 
 Sacrement des malades 
  
 Ce sacrement est vécu aujourd’hui comme un signe de Dieu quand une personne est marquée par la maladie quel que soit son âge. Il comporte un double aspect. Il signifie que Dieu est à l’œuvre par son Esprit pour que la personne chemine dans l’espérance du salut, qu’elle garde courage et vive sa foi quand la vie est plus difficile. Ce sacrement apporte aussi le pardon des péchés afin que le croyant vive dans la paix du Christ mort et ressuscité pour lui.
 
   Pour qui est ce sacrement ? Nous rappelons qu’il est destiné aux personnes qui souffrent d’une affection grave ou chronique, même si celle-ci ne met pas immédiatement leur vie en danger. Il est aussi proposé aux personnes âgées dont les forces déclinent et à celles qui doivent subir une intervention chirurgicale importante. On peut recevoir ce sacrement chaque année et le redemander si l’état de santé s’est aggravé pour le recevoir à domicile ou à l’hôpital.

 
Rendez vous le dimanche 22 mars à 15 h au foyer paroissial de Nordhouse

 
 
  Questions autour du baptême  

Beaucoup de parents s’interrogent aujourd’hui au sujet du baptême des enfants. Qu’est-ce que cela veut dire quand on choisit de les faire baptiser tout petits, à un âge où ils ne comprennent pas ce qu’on désire pour eux ?

Accueillir un enfant est une aventure qui engage. Les parents cherchent à faire découvrir à leurs enfants que la vie est une chance, qu’elle vaut la peine d’être vécue. Jusqu’à l’émancipation du jeune, les parents font des choix d’éducation et d’apprentissage en leur âme et conscience. Ils choisissent ce qu’ils estiment bon pour lancer leurs enfants dans la vie et pour leur permettre de devenir des adultes épanouis et libres.

Demander le baptême revient à les inscrire dans une histoire qui nous a précédés. En effet, nombreux sont nos aînés dans la foi et nous recevons d’eux non pas des traditions mais un vivant héritage qui donne à la vie une dimension particulière. On peut toujours considérer que la religion est une survivance d’un passé révolu, mais la foi naît de ce questionnement qui fait d’un humain un être  en recherche d’un point d’ancrage.

Quand on baptise un enfant, on ne lui dit pas : « Tu seras chrétien que tu le veuilles ou non ! » On lui dit : « Vois ! Pour nous, le baptême est un signe qui donne d’entrer dans une communauté, l’Eglise. Toi aussi, tu peux vivre en croyant et chercher à faire communauté avec d’autres. Tu peux découvrir le message de l’Evangile et te mettre à l’école du Christ tout au long de ta vie. »

Parler ainsi à son enfant nous situe dans une responsabilité. Il y a de nos jours une crise de la transmission. Nos enseignants sont les media et nous ne savons plus comment transmettre ce qui est essentiel. Mais plutôt que de vouloir transmettre une foi qu’on ne peut pas léguer, n’est-il pas important d’accompagner un enfant, un jeune dans sa croissance tout en le guidant ?


Suite...
       Qu’est-ce que l’Eglise célèbre par le baptême ? Cette célébration marque tout d’abord l’accueil dans la communauté de l’Eglise. Cette communauté a reçu une demande venant de la part des parents. Demander le baptême pour un enfant c’est demander pour lui la vie en Dieu. Cette vie ne se reçoit pas juste pour soi. Elle est reçue pour que d’autres puissent s’en réjouir et en goûter des fruits.
       Être accueilli dans l’Eglise intègre dans un corps vivant, dont nous disons que le Christ est la tête. Être membre de ce Corps du Christ nous donne d’avoir part à lui, d’apporter ainsi notre part à la construction de ce Corps.
       Tout commence par un accueil avec le signe de la croix, signe de vie donnée.   
Concrètement si l’accueil se fait la plupart du temps à la porte de l’église, la marche vers l’avant de la nef symbolise ce chemin à faire ensemble dans la foi.  Pour permettre à un enfant de grandir, d’aller de découverte en découverte, il s’agit de marcher avec lui, et donc de l’initier peu à peu à ce que vivent les chrétiens. 


(N’hésitez pas à réagir à ces propos et à poser vos questions).
 
 
 Baptêmes de janvier à mars 2020  

Seront baptisés :

Léa VATA              Dimanche 12 janvier à 11h30         à Hindisheim
Clément HAMM      Dimanche 2 février à 11h30            à Nordhouse
Mathis MORA          Dimanche 23 février à 11h 30         à Nordhouse
 
 
  Baptême des tout-petits 
 
  • Pour les demandes de baptême, merci de préférer le téléphone, (03 88 64 12 32) Il permet un premier contact et un échange au sujet de la date de la célébration et la prise de renseignements nécessaires.
Il est toujours prudent, avant de définir une date, de consulter les membres de la famille quant à leur disponibilité.
Notez qu’il vaut mieux célébrer le baptême d’un petit enfant avant son 1er anniversaire. Si un enfant a entre 3 et 6 ans, l’âge de l’école maternelle, nous lui proposerons de vivre un parcours pour qu’il puisse, à sa mesure d’enfant, participer à l’événement de son baptême !
  •  Pour les baptêmes qui auront lieu au printemps 2020, nous prévoyons une rencontre avec les parents le vendredi 13 mars à 20h  au presbytère de Nordhouse. Réservez-vous cette soirée même si la date du baptême n’est pas encore fixée.

 

 Pour vivre sa foi de jeune dans une communauté 

Voici des dates qui peuvent déjà être notées sur les agendas et les téléphones des parents des enfants et sur ceux des jeunes :
  • marche de St Ludan le samedi 8 février (De Nordhouse à Hipsheim)
  • mercredi 26 février : mercredi des Cendres, le bol de riz lors de l’entrée en Carême  
  • vendredi 10 avril : vendredi saint, chemin de croix intergénérationnel
  • célébration de Profession de Foi : le dimanche 19 avril à 10h (lieu à préciser)
 

 
 
 
Communauté des Paroisses du Pays de Saint-Ludan - 2020